Contenu | Menu

Valeurs EM Strasbourg
Autres sites
Valeurs EM Strasbourg

La qualité de vie au travail, nouveau facteur X des entreprises

Publié le 14 septembre 2018, Mis à jour le 24 octobre 2018

Par Pia Imbs, Maître de conférences HDR, responsable du Master RH et de la Chaire RSE à l’EM Strasbourg business school

Pia IMBS

Pia IMBS

« En quelques années, la notion de qualité de vie au travail (QVT) est devenue un sujet majeur pour les entreprises et leurs collaborateurs. De la prévention des risques psycho-sociaux à l’attractivité de la marque-employeur, en passant naturellement par la fidélisation des talents, elle s’est clairement invitée dans leur quotidien, parfois sous le concept un peu angélique de « Bonheur au travail ». Les enjeux sont multiples et essentiels pour les entreprises. Sans être une obligation légale en tant que telle, la qualité de vie au travail est en effet un des éléments constitutifs de la sécurité des collaborateurs que l’entreprise est tenue de garantir. À certains égards, elle peut aussi être perçue comme un facteur du droit à la déconnexion des salariés dans un contexte où le numérique abolit les frontières entre la vie professionnelle et la maison.

Mais la qualité de vie au travail est aussi un élément de la performance économique de l’entreprise. En offrant de belles conditions de travail à ses salariés, elle met ainsi toutes les chances de son côté pour les fidéliser, les motiver et pour booster leur productivité et leur créativité. On ne parle pas ici d’installer un babyfoot dans l’entreprise, mais de prendre des mesures plus profondes et des orientations stratégiques qui peuvent aller jusqu’à changer le rapport du collaborateur à son métier : ambiance, sentiment d’appartenance, culture d’entreprise ou encore autonomie, valorisation, respect et confiance... Il s’agit là plus d’une attitude que la direction et le management doivent adopter que de décisions que l’on pourrait parfois qualifier de cosmétiques. À cela peuvent effectivement s’ajouter des services appréciables pour les salariés car ils leur facilitent la vie (salle de sport, conciergerie…) ou contribuent à leur bonne forme physique et mentale (séances de méditation ou de massages…). Des initiatives comme des partenariats ou des passerelles avec des associations locales peuvent aussi aider les salariés à trouver du sens dans leur quotidien et contribuer à leur bien-être. Les liens entre qualité de vie au travail et Responsabilité Sociale des Entreprises est évident.

En mettant en œuvre les conditions de l’épanouissement professionnel de ses salariés et en limitant les interférences entre la vie privée et la vie professionnelle, les entreprises vont dans le sens de l’histoire pour leur propre bénéfice et pour celui de leurs salariés. Beaucoup l’ont compris et avancent de façon proactive sur le sujet. La plupart de nos étudiants en Master RH en apprentissage portent eux-mêmes cette vision et la diffusent dans les entreprises autant que ces dernières leur offrent également de beaux exemples de qualité de vie au travail. C’est sans doute aussi une question d’époque et de génération. De la part des entreprises, c’est aussi une preuve de réalisme : elles savent que la
« QVT » est ce facteur X devenu incontournable pour attirer des collaborateurs, les conserver et les mettre en condition de donner le meilleur d’eux-mêmes. S’il est avant tout humain, l’enjeu est aussi économique. »
Partagez ! Recommandez !

Liens directs
Suivez-nous
EM Strasbourg Business School
61 avenue de la Forêt-Noire
F-67085 Strasbourg Cedex, France
PARTENAIRES
  
 
    Nos réseaux              Nos labels
Image de fond

Connexion