Contenu | Menu

Valeurs EM Strasbourg
Autres sites
Valeurs EM Strasbourg

Révéler son handicap

Publié le 12 juillet 2017, Mis à jour le 12 juillet 2017

Dr Sarah Richard, Chargée de mission handicap à l’École de Management Strasbourg (EM), s’engage à faciliter l’accès et la scolarité des étudiants en situation de handicap. Également enseignant-chercheur à l’école, elle focalise son angle d’étude sur la « révélation du handicap » et comment désamorcer les obstacles. En immersion dans son quotidien, elle nous délivre son témoignage.

Sarah Richard

Sarah Richard

Décrivez-nous votre parcours


Avant de travailler à l’École de Management Strasbourg, j’ai d’abord effectué un master de psychologie du travail. Ce fût pour moi l’occasion d’aborder la thématique du handicap dans mon mémoire, avec une étude sur la mesure implicite des stéréotypes. J’ai ensuite complété ma formation par une année en RH à l’EM Strasbourg. Finalement j’ai été recrutée à l’école, à la fois en tant que Chargée de mission Handicap, et en tant que doctorante pour réaliser ma thèse. J’ai donc choisi pour thème de recherche, la révélation du handicap.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est la « révélation du handicap » ?


La révélation du handicap est encadrée par la loi de 2005. Nous la définissons dans la thèse comme "la reconnaissance officielle du statut de travailleur handicapé auprès de l’employeur". Nous la qualifions de « légale », cette dernière permettant d’être bénéficiaire de la loi. Cette loi applique une obligation d’emploi de personne en situation de handicap à la hauteur de 6% de l’effectif total, l’aménagement de l’espace de travail, etc.

Dans le cadre de ma thèse, je me suis interrogée sur les motivations qui poussent à déclarer ou non son handicap. L’une des motivations majeures de le faire connaître est la possibilité d’avoir un aménagement spécialisé comme les horaires, les logiciels adaptés sur l’ordinateur, et l’obligation d’emploi, qui augmente les chances d’être embauché ou de travailler dans des conditions favorables. Ensuite, certaines formes d’handicap sont plus faciles à révéler comme le handicap moteur, plus aisé à appréhender et à organiser qu’un handicap psychique. La révélation du handicap ne se limite pas à des motivations individuelles. L’environnement joue également. L’entourage familial, amical, peut être source de motivation pour révéler son handicap et faire les démarches administratives nécessaires pour être reconnu en entreprise. Cette dernière joue aussi un rôle dans la révélation du handicap notamment si elle montre qu’elle met tout en œuvre pour favoriser l’existence d’un climat organisationnel handi-accueillante.

Quel est votre mission en tant que Référent handicap à l’EM Strasbourg ?


Mon objectif est d’être un repère et un interlocuteur pour les étudiants qui viennent me voir, dès qu’une problématique de santé impacte leur scolarité. Pour cela, avoir un interlocuteur et un service d’Actions Sociales aident beaucoup pour que les étudiants puissent nous identifier et s’informer. Je coordonne également l’aménagement des étudiants pour faciliter leur accès à nos cursus. Il y a aussi une partie liée à la communication, afin de rendre l’école plus visible dans sa dimension handi-accueillante. Mon travail permet aujourd’hui d’accompagner environ 30 étudiants en situation de handicap, contre 8 étudiants à mon arrivée il y a 5 ans.

Parallèlement, je suis enseignant-chercheur et dans la continuité de ma thèse, je développe et traite des problématiques de recherche en lien avec le handicap. Mon rôle est aussi d’enseigner et de sensibiliser les élèves sur les phénomènes de discrimination en présentant les résultats de mes recherches.

Parlez-nous de vos projets futurs pour la mission handicap


Il existe de nombreux meeting autour du handicap à Paris, mais très peu sont décentralisés, notamment en Alsace. Je souhaiterais alors m’appuyer sur les acteurs et les référents handicap de la région pour créer une meilleure dynamique d’intégration locale du handicap. C’est pour cela que nous avons accueilli au mois de juin un atelier sur la Reconnaissance du Travailleur Handicapé (RQTH) organisé par l’AGEFIPH et Les Entreprises Pour La Cité. Ce fût l’occasion de partager des retours d’expériences mais aussi des témoignages de salariés sur les démarches entreprises, l’accompagnement dont ils ont bénéficié, et les aspects positifs de cette aide. A long terme, j’aimerais que ce réseau s’enrichisse et qu’on puisse créer un label décerné aux entreprises handi-engagées pour permettre une meilleure visibilité de leur démarches d’intégration du handicap.
Partagez ! Recommandez !

Liens directs

Suivez-nous

EM Strasbourg Business School
61 avenue de la Forêt-Noire
F-67085 Strasbourg Cedex
PARTENAIRES
  
 
    Nos réseaux              Nos labels
Image de fond

Connexion