Contenu | Menu

Valeurs EM Strasbourg
Autres sites
Valeurs EM Strasbourg

Éthique

Instaurer un climat bienveillant pour faire évoluer les équipes et l’entreprise

Publié le 15 novembre 2016, Mis à jour le 17 novembre 2016

Comment apporter sa pierre à l’édifice éthique du premier groupe mondial du luxe ? Jacqueline Roland-Valmy, directrice de la boutique Louis Vuitton Strasbourg, apporte des réponses concrètes.

Comment se concrétise le respect des principes éthiques dans votre travail quotidien ?


Nous essayons de construire des choses à notre échelle, en complémentarité des actions du groupe et des valeurs de la marque. Dans notre activité professionnelle, l’éthique concerne avant tout nos équipes, chaque collaborateur s’engage à respecter les quatre attitudes fondamentales de la Maison Louis Vuitton « curiosité, empathie, agilité et esprit commercial », tant dans sa relation avec le client et qu’avec ses collègues ou sa hiérarchie. Par ailleurs en tant que directrice, je fais en sorte de ne pas placer mes salariés sous pression constante. Il n'y a pas d'incitation à vendre à tout prix. Le fil conducteur dans notre travail au quotidien est de veiller à toujours mieux connaitre le client pour développer une relation basée sur le professionnalisme et la confiance.

Nous accueillons des stagiaires dès que possible pour contribuer à leur insertion professionnelle et, depuis 3 ans, un travailleur handicapé a rejoint notre équipe avec succès.


Pouvez-vous donner quelques exemples d’engagements éthiques de la société Louis Vuitton ?


Au niveau de l’environnement, nos ateliers de fabrication veillent à acheter des cuirs de qualité et transforment ces mêmes cuirs dans le respect des normes environnementales. Dernièrement, la société a construit un nouveau site, à proximité du Mont Saint-Michel, en intégrant un toit végétalisé afin qu’il se fonde dans le paysage. Le respect de l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale, est aussi un principe éthique défendu par Vuitton. On permet par exemple aux couturiers-ères de travailler à domicile.

Quand je suis devenue directrice de magasin, il y a 25 ans, nous étions en parité inversé, puisqu’il n’y avait alors que des femmes directrices de magasins. Aujourd’hui nous sommes arrivés à la parité homme-femme.

De surcroit, dans le cadre de notre Engagement citoyen nous avons signé la charte « Women’s Empowerment principles ».

En quoi éthique et contrefaçon sont-ils liés, selon vous ?


Au-delà de son impact économique pour le groupe LVMH, la contrefaçon implique de très graves manquements à l’éthique : travail des enfants, utilisation de matières plastiques dangereuses et polluantes, alimentation de réseaux parallèles, blanchiment d’argent... Nous considérons qu’il est de notre responsabilité de lutter contre ce fléau, mais comptons aussi sur une réaction citoyenne et responsable des consommateurs. C’est pour cette raison, et pour faciliter le respect des principes éthiques comme sur la qualité du travail de nos équipes, que Vuitton possède tous ses magasins en propre et ne franchise pas.
Partagez ! Recommandez !

Liens directs

Suivez-nous

EM Strasbourg Business School
61 avenue de la Forêt-Noire
F-67085 Strasbourg Cedex
PARTENAIRES
  
 
    Nos réseaux              Nos labels
Image de fond

Connexion