Contenu | Menu

Valeurs EM Strasbourg
Autres sites
Valeurs EM Strasbourg

Faire de la RSE une opportunité d’amélioration continue et de différenciation

Publié le 7 octobre 2016, Mis à jour le 14 octobre 2016

Yves Sand, Directeur Développement Durable, RSE et Innovation Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne.

Si son poste a été officiellement créé en 2011, Yves Sand pilotait bien avant cela des projets inspirés des valeurs du Développement Durable. La création d’une direction dédiée est venue conforter des initiatives apparues dès les années 1990 en Alsace, au sein de cette banque coopérative, avec des livrets d’épargne et des prêts « verts », dits PREVair.


Quelle est la mission d’un directeur du développement durable dans une banque ?


Il y a trois grands sujets qui se détachent. D’abord, il est le garant de la cohérence entre l’activité principale de son entreprise et les actions menées dans le cadre des projets liés au développement durable et à la RSE. Ensuite, il s’assure également que la vision et la stratégie dépassent le "simple" cadre des contraintes réglementaires pour faire du développement durable une opportunité réelle d’amélioration continue. Il doit notamment pour cela déployer des projets fondateurs de la démarche et des outils de mesure des résultats, car en la matière seules comptent la preuve par l’exemple et la démonstration. Enfin, il doit mettre en place un plan d’actions visant à l’acculturation de chacun au sein de l’entreprise et auprès de l’ensemble des parties prenantes externes. 

Quelles qualités le directeur du développement durable doit-il réunir pour mener à bien ses missions ?


Je pense qu’il doit faire preuve d’un certain degré de maturité personnelle et professionnelle pour mener à bien sa mission. Il doit accepter de travailler concomitamment sur des chantiers de court terme et sur la stratégie à long terme. Il faut également une forte capacité de conviction pour générer la prise de conscience et l’adhésion de tous ainsi qu’une forme de diplomatie transversale pour débloquer des situations parfois complexes : beaucoup de sujets liés à la RSE sont au carrefour de plusieurs services. Il peut parfois y avoir des points divergents, quand bien même les intérêts sont convergents.

Quelles sont les perspectives de carrière pour les jeunes diplômés qui veulent embrasser une carrière dans le développement durable ?


Au risque d’être un peu provocateur, je pense qu’à terme le métier ne devrait plus exister en tant que tel, mais que chaque manager de service intégrera ces principes dans son action au quotidien. Cela demandera une certaine capacité à prendre en compte l’ensemble des aspects réglementaires et la variété des sujets, tout de même techniques, à mettre en place des batteries d’indicateurs de pilotage, etc. Néanmoins, c’est vrai qu’il faudra toujours un chef d’orchestre, seul ou avec une équipe, pour veiller à la cohérence des démarches, pour ouvrir de nouveaux chantiers et suivre les grandes tendances de cette nouvelle économie du 21ème siècle.
Partagez ! Recommandez !

Liens directs

Suivez-nous

EM Strasbourg Business School
61 avenue de la Forêt-Noire
F-67085 Strasbourg Cedex
PARTENAIRES
  
 
    Nos réseaux              Nos labels
Image de fond

Connexion