Contenu | Menu

Valeurs EM Strasbourg
Autres sites
Valeurs EM Strasbourg

« Convaincre deux fois plus »

Publié le 7 décembre 2016, Mis à jour le 7 décembre 2016

Aujourd’hui directeur de magasin dans le sportswear, Krishnen Moorooven a grandi dans la cité de Hautepierre, aux portes de Strasbourg. Sa volonté, sa famille, sa passion pour le foot et quelques rencontres lui ont permis de gravir les échelons.

Quels sont les grands traits de votre parcours ?


J’ai grandi et habité à Hautepierre jusqu’à mes 25 ans. J’ai eu la chance de rentrer au lycée à René-Cassin et d’y passer mon Bac. J’ai ensuite commencé à travailler dans la vente, dans différents types de magasins (sport, ameublement…), avant de passer un BTS Action Commerciale en alternance. Ces expériences m’ont permis de me tester. Quand vous venez d’un quartier ‘difficile’, on vous cantonne souvent au même type de poste. Moi, ce que je voulais, c’était vendre et me confronter à d’autres types de clients : dans le meuble par exemple, où j’étais face à des CSP+ que je n’avais pas l’habitude de côtoyer. Cela m’a permis de progresser mais ce qui me motivait vraiment, c’était la vente dans le sportswear.

Qu’est-ce que vous a apporté la diversité de ces expériences ?


Quand on est Black, jeune et que l’on vient de la cité, on doit convaincre deux fois plus qu’un autre. Convaincre ses patrons, les clients… On doit aussi travailler sur soi, sur sa façon de parler, sur sa gestuelle et même sur sa façon de se déplacer dans un grand magasin. On doit aussi apprendre à relativiser : quand un client me disait « appelez-moi le responsable », il ne fallait pas le prendre pour moi, même si ma réaction était de me dire « j’ai mal fait » ou « je ne suis pas crédible ». Mes patrons, à l’époque, ont dédramatisé et m’ont appris simplement que, parfois, dans une négociation serrée, le client a besoin de voir le patron. Ils ont été formidables et m’ont donné confiance, l’envie de persévérer.

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes qui, comme vous l’avez fait, se battent pour trouver un travail qui leur plaise vraiment ?


Je leur dirais de travailler sur eux-mêmes, de gommer leurs imperfections, ou alors de les transformer en force.
Partagez ! Recommandez !

Liens directs

Suivez-nous

EM Strasbourg Business School
61 avenue de la Forêt-Noire
F-67085 Strasbourg Cedex
PARTENAIRES
  
 
    Nos réseaux              Nos labels
Image de fond

Connexion